Bienvenue chez Gaubert Antiquités Grenoble
déc 18

La paire de chevaux

Les premiers vestiges archéologiques témoignant de la domestication du cheval datent de 9000 ans avant le monde contemporain que nous connaissons, dans la péninsule arabique. Cependant, cette pratique ne s’est banalisée que vers 3000-2000 ans avant Jésus-Christ.  Dans l’antiquité puis le moyen-âge, on utilisa le cheval pour l’agriculture (trais), la guerre (destriers) et le transport (de marchandises et d’hommes : carrosses, fiacres). Depuis, le cheval a perdu son caractère utilitaire pour devenir un animal agréable et athlétique dont l’art de monter est devenu une discipline : l’équitation qui se décline en plusieurs sports : course, cross, jumping et dressage. En l’espace de quelques millénaires, le cheval est devenu une figure d’importance dans l’art et dans la culture autant orientale qu’occidentale. Ainsi, nous le retrouvons, représentés dans nombre de pièces d’antiquité.
Cette paire de chevaux en ciment des années 30 émanant directement d’une propriété lyonnaise. Ces sculptures, teintées de terre cuite, ont toutes deux des attitudes différentes. Elles peuvent être placées en intérieur comme en extérieur, en couple ou séparées, créant un lien entre deux pièces ou deux parties d’une pièce. Malheureusement, un petit accident est survenu sur deux des pattes (à l’époque, elles ne se trouvaient pas en notre possession) mais nous gardons les deux morceaux à votre disposition si vous souhaitez que nous restaurions la pièce. Enfin, on notera que ce petit accident n’entache en rien l’harmonie et le charme de l’objet.Merci à Emma, notre stagiaire cette semaine (3e au collège Europole),  pour ce joli article!
About the Author:


Leave a Comment!

You must be logged in to post a comment.